Rémunération des heures additionnelles

Communiqué de presse

(20/03/19) - Le SLFP Enseignement tient à préciser que contrairement à ce qu’a déclaré la Ministre Marie-Martine Schyns à la dernière séance plénière lors des débats sur le projet de décret portant diverses dispositions relatives à l’organisation du travail des membres du personnel de l’enseignement et octroyant plus de souplesse organisationnelles aux pouvoirs organisateurs, le SLFP-Enseignement a toujours revendiqué lors des négociations relatives à cet avant-projet que les heures additionnelles prestées par les enseignants génèrent, comme toutes autres périodes prestées, soit un traitement différé, soit qu’elles soient rémunérées immédiatement à 100%.


En effet, le SLFP-Enseignement estime que la rémunération des heures additionnelles telle que prévue dans ce décret sera inférieure à celle des heures normalement prestées.

Pourquoi ? La rémunération brute annuelle est calculée du 01/09 au 30/06 et est répartie sur les 12 mois de l’année.

Tous les mois, notre employeur nous retire 16,6 % de notre traitement qui est alloué au versement du traitement différé. Ne pas obtenir de traitement différé pour les périodes additionnelles reviendrait à dire que ces périodes additionnelles sont barémisées 16,6 % moindre que le traitement de référence.


Le SLFP Enseignement ne peut accepter deux rémunérations différentes pour un même travail.

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer