Décret inscription : encore en échec !

(26/09/13) - Peu importe le nom que l’on lui donne, le mécanisme, maintes fois remanié, mis en place pour les inscriptions des élèves en première année de l’enseignement secondaire est loin de remplir sa mission.

Cette année encore de trop nombreux élèves (plusieurs centaines) ont vu arriver la rentrée sans savoir dans quel établissement ils allaient pouvoir poursuivre leur scolarité. Ce constat est traumatique pour les élèves concernés et sans aucun doute déstabilisant pour leur famille.
Il ne fait que confirmer le fait que, pour ceux-ci, la Fédération Wallonie Bruxelles est en infraction par rapport à notre Constitution qui leur assure pourtant l’accès à l’enseignement de leur choix.

Mais si cet état de fait est intolérable pour les élèves, il l’est tout autant pour les établissements concernés qui, au jour de la rentrée, ne sont pas encore en mesure de finaliser leurs inscriptions et, par voie de conséquence, pour l’organisation de leur équipe pédagogique.

Ne serait-il pas temps d’abandonner toutes ces vaines réformes ?

Nous ne manquerons pas de poser à nouveau cette question à la Ministre.

Isabelle Wargnies
Vice-présidente

 

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer