FAQ PAPO

Concierge

Suis-je obligé d’accepter toutes sortes de prestations lorsque je suis concierge ?

Non et ce malgré que le contrat du concierge stipule que ce dernier : « doit accepter, chaque fois que les nécessités de bon fonctionnement de l’établissement l’exigeront, une activité compatible avec ses qualifications professionnelles ».

La raison en est que le bon fonctionnement de l’établissement n’est lié qu’à la mission pédagogique de celui-ci. Par conséquent, l’obligation, donnée au concierge d’assurer une permanence ou d’effectuer des prestations supplémentaires parce que l’établissement ouvre ses portes le week-end à des associations n’ayant aucun rapport avec l’école, n’a aucune légitimité.

Si je dois effectuer des prestations le week-end, suis-je rémunéré ?

Oui, s’il s’agit de prestations engendrées par des activités qui n’ont aucun lien avec la mission pédagogique de l’établissement. C’est l’organisateur qui devra prendre cette rémunération en charge.

Non, s’il s’agit de prestations engendrées par des activités qui ont un lien avec la mission pédagogique de l’établissement (portes ouvertes, fancy-fair, …). Dans ce cas précis, les prestations sont compensées par l’avantage en nature.

Que représentent les tâches du concierge pendant la journée ?

Celle-ci consiste essentiellement à ouvrir les portes de l’établissement pour le commencement des cours ou l’arrivée du personnel et de les refermer après les cours ou le départ du personnel, ou encore à la fin de l’activité liée à la mission pédagogique de l’établissement. Toutefois, les portes doivent être fermées à 22h au plus tard, heure à laquelle le concierge est censé avoir effectué sa ronde.

Le concierge est-il responsable de la fermeture des portes, des fenêtres et de l’éclairage ?

Oui et non. Lors de sa ronde, il a la responsabilité de veiller à ce que les lieux soient sécurisés et donc s’assurer qu’aucune fenêtre ou porte n’est restée ouverte surtout si elles sont accessibles de l’extérieure. 

Toutefois, comme chaque membre du personnel de l’établissement doit veiller à la fermeture des portes, de l’éclairage et des fenêtres de son ou ses locaux, le concierge n’à pas l’obligation de s’assurer qu’aucun oubli n’a été commis partout et pour chaque local, ce qui le contraindrait selon l’établissement à y passer une bonne partie de la nuit.

Une fois les points d’accès sécurisés, sa seule obligation est d’aller éteindre une lumière ou fermer une fenêtre s’il constate l’oubli lors de sa ronde pour autant que cela soit visible de l’extérieur.  

En cas d’alarme ou de constatation d’effraction le soir ou la nuit, que faire ?

La prudence est toujours de rigueur lorsque le concierge constate qu’il y a des traces d’effraction lors de sa ronde ou dès qu’une alarme retenti.

La première chose à faire est d’appeler la police et d’informer le chef d’établissement de l’incident ou des faits relevés. Ensuite, il faut attendre que les forces de l’ordre interviennent et vérifient s’il n’y a plus de danger. Ne jamais aller constater seul s’il y a encore une présence d’auteurs éventuels de l’infraction ou l’origine de la mise en route de l’alarme.

En tant que concierge puis-je prendre des vacances et partir en week-end ?

Bien entendu. Pour les congés de vacances annuelles, les desiderata doivent être remis en début d’année civile et recevoir l’approbation du chef d’établissement. En cas de refus de la proposition remise, un planning modifié devra être élaboré de commun accord.

En ce qui concerne le week-end, le concierge une fois sa ronde faite est libre de s’absenter, il faudra néanmoins qu’il en avertisse préalablement son chef d’établissement.

Dois-je pourvoir à mon remplacement lorsque je prends mes vacances annuelles ?

Si le concierge a quelqu’un à proposer, il en fait part à son chef d’établissement qui accepte le candidat ou le refuse.

Par contre si le concierge n’a personne à proposer pour assumer son remplacement, il incombera au chef d’établissement d’y pourvoir. En cas d’impossibilité, ce dernier s’adressera à l’Administration.

Calcul des jours de congés de vacances annuelles

Comment puis-je calculer mes jours de vacances annuelles ?

Partant du principe que vous avez au minimum droit à 32 jours pour un 38h/sem..

Par « jour », on entend un nombre d’heures correspondant à 7h36.

7h36 représentent 456 minutes.

32 jours x 456 min. = 14592 min.

Il ne reste plus qu’à prendre votre horaire et transformer le nombre d’heures prestée/jour en minutes.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à retirer du total des minutes accordées le nombre de minutes que représentent chacun des jours de congés que vous prenez.

Si je ne travaille pas à temps plein mais à 24h semaine, le calcul est-il le même ?

Oui, sauf que vous devez en plus calculer le prorata.

Pour ce faire, vous devez, au préalable, multiplier les 32 jours par le nombre d’heures que vous prestez réellement (24h) et le diviser par le nombre d’heures d’un horaire à temps plein (38h).

Cela vous donne 32 x 24 = 768 : 38 = 20 jours puisque l’on arrondi.

En minute cela donne 14592 (32j) x 24 = 350208 : 38 = 9216 minutes

9216 minutes donnent 20 jours 1h 36